BlueBeijing


Mission nom de code « visa » à Hong Kong (香港)

Posted in Out of Beijing par laura sur 27 octobre 2010

Il y a un mois nous avons du partir quelques jours à Hong Kong (en chinois « le port parfumé) afin de faire renouveler notre visa chinois qui arrivait à expiration.

Cette escapade n’était pas prévue, nous devions initialement faire prolonger notre visa sans quitter le sol chinois pour la modique somme de 130 € (une somme colossale ici) mais les règles en matière de visas changent régulièrement en Chine ce qui nous a valu la conversation suivante :

–          1er septembre : nous allons nous renseigner pour notre visa et on nous dit « c’est trop tôt pour le faire renouveler, venez un peu plus tard »

–          7 septembre : c’est encore trop tôt, revenez mi-septembre

–          15 septembre : ah maintenant c’est trop tard, vous n’avez pas d’autres choix que de quitter le territoire et y entrer de nouveau pour faire prolonger votre visa automatiquement de 3 mois ! (les administrations sont donc les mêmes partout…) !

 Direction Hong Kong pour 4 jours : nous réservons une auberge de jeunesse par internet et nous faisons l’erreur de réserver la moins chère que nous trouvons ; cette auberge se trouvait sur Kowloon qui est sur le continent en face de Hong Kong Island.

 Le jour J à l’aéroport de Beijing nous nous faisons interpeller 3 fois par des chinois qui nous expliquent que « c’est terrible, je n’ai plus de place dans mes bagages, pouvez vous porter ce sac (nb : c’est à chaque fois un vieux sac poubelle) pour moi s’il vous plait »… on a eu droit a plusieurs personnages : 1) la mamie attendrissante, 2) la mère en pleurs et son bébé, 3) la bimbo toute poitrine sortie.

Je n’aurai jamais cru qu’ils utilisaient des excuses aussi bidons et évidentes pour faire passer de la drogue ! Incroyable !

On a aussi assisté à un échange de sacs et là aussi, il ne faut pas avoir bac +5 en criminologie pour s’apercevoir que ce n’est pas des fraises Tagada qui sont en jeu : on a d’un coté Marcel (préservons son anonymat), qui a tellement d’or sur lui qu’il peut faire exploser les détecteurs de métaux , Marcel ayant le look d’un membre de gang sud-américain et peu d’espace sans tatouage sur sa peau. Marcel est très nerveux (il ne passerait pas les tests anti-dopage je pense) et attend Germaine (anonymat toujours) son acolyte féminin avec autant d’or mais moins de vêtements. Germaine sort de l’avion, lui tend un sac et…. retourne aussi sec prendre un avion !

 Après être un peu interloqués par un trafic si évident, nous prenons l’avions et arrivons à Hong Kong, le bus nous dépose devant l’auberge de jeunesse dans une rue extrêmement animée, pleine de pancartes lumineuses…. et là, le cauchemar commence : à la sortie du bus, un groupe d’indiens tentent de prendre de force les valises de la personne devant nous pour l’emmener dans leur hôtel.

 Nous arrivons à garder nos sacs à dos sur nos dos et arrivons dans la …(roulement de tambours effrayant) « Chungking Mansions », une sorte de hall de gare – garage souterrain absolument crade, d’une vétusté incroyable, sans lumière, des ordures partout et des dizaines d’indiens ou pakistanais (que des hommes)  qui nous agrippent et ne nous lâchent plus pour nous guider vers leurs hôtels, quelques prostituées en passant, des gens qui prennent de la drogue par terre….

Nous décidons alors de ne pas rester, le choc a été trop fort car il faut savoir que Beijing est une ville très pacifique, où je n’ai pour le moment jamais ressenti la peur – même en rentrant seule le soir,  même en passant   en pleine nuit au milieu de Hutongs. – mais ce soir là à Hong Kong nous avons eu vraiment peur.

Voici ce que nous avons fuit… la Chungking Mansions !! Ca donne envie non ?

 Il était alors minuit, nous étions sans logement dans une des villes les plus chères du monde. Nous avons réussi à trouver un tout petit hôtel (6 chambres) mais l’histoire ne s’arrête pas là : nous sortons pour diner, repérons un restaurant chinois pas trop cher, on s’assoit, on dine et au moment de l’adition, on s’aperçoit qu’on nous a rajouté 7 € pour un thé et des cacahuètes que nous n’avons même pas mangé ! Nous râlons et on nous montre en caractère 8 sur la page 25 du menu « frais de thé et cacahuètes obligatoire » ….. sur ce on est rentrés se coucher en se disant que si cela continuait comme cela, on ferait aussi bien d’aller passer les 2 jours au Disneyland de Hong Kong car là au moins, personne n’essaye de t’entuber !

 Le lendemain nous prenons le bateau pour Hong Kong Island et réussissons à trouver une superbe auberge de jeunesse en haut d’une colline avec une vue ahurissante sur la baie de Hong Kong (pour y arriver, il a quand même fallu grimper pendant 1heure dans la forêt).

 

Le chemin qui mène à l’hotel (il faut le savoir) avec des pancartes sur les barbelés « ne nourrissez pas les chiens errants » !

 

Le Mount Davis Jockey Club (notre auberge de jeunesse)

La vue de l’auberge de jeunesse

 

 L’après-midi nous nous promenons vers Causeway Bay – un quartier animé, plutôt brouillon – puis vers Central, un quartier qui bénéficie d’une architecture très belle et d’un emplacement idéal avec une baie très agréable.

Un regret toutefois, c’est que tout est très luxueux, trop même (dans une journée, nous avons croisé 10 boutiques Chanel, Dior, Rolex) si la ville est si belle c’est en partie grâce à ces boutiques qui prêtent un grand soin à avoir des vitrines originales, avec un éclairage en finesse sur la rue… mais cela reste des boutiques.

Hong Kong, des quartiers animés aux quartiers plus chics

Efin, un des attraits majeurs de Hong Kong se trouve être sa superbe baie :

Petit jeu : peux-tu trouver le chanceux au milieu de tous ces immeubles ?

Le lendemain, nous décidons d’aller saluer la Mer que nous n’avons pas vue depuis un petit bout de temps et nous prenons le bateau pour Cheng Chau Island où nous passons une journée très agréable.

Cheng Chau Island est une petite ile tropicale avec un centre ville tout à fait charmant : un port où on peut voir les pécheurs débarquer, des ruelles à l’ombre dans la ville où déjeuner, un marché…. et plusieurs plages.

Nous allons sur Pak Tso Wan ou Italian Beach (qui servait autrefois de repère pour les pirates) où nous sommes seuls pendant 2heures….

Après une dernière promenade sur l’ile écourtée par notre rencontre avec 3 chiens errants qui n’avaient visiblement pas envie que nous passions par le cimetière, nous prenons le Ferry pour rentrer à l’hôtel (il y a beaucoup de chiens sans maitres dans ces coins la).

Le port coloré de Cheng Chau

Boutique du centre-ville

Marchande de poissons et algues séchés

Le marché

Notre plage privée

Le lendemain soir il est déjà temps de repartir,  louis profite tout de même des prix attractifs de Hong Kong pour acheter un appareil photo et direction Beijing.

Nous arrivons à l’aéroport de Beijing à 23h pour nous apercevoir que les appareils sont débranchés (c’est la nuit). Nous passons donc les portiques de sécurité, les portiques sanitaires (où on vérifie la température) sans problème car les détecteurs de métaux et autres appareils sont éteints et que de toute manière il n’y a plus personne pour assurer la sécurité (et oui, il est l’heure du dodo) !

 Bref que d’aventures, nous avons beaucoup aimé la journée sur l’ile tropicale mais nous n’étions pas mécontents de retrouver notre vieux Beijing 🙂

Publicités

3 Réponses to 'Mission nom de code « visa » à Hong Kong (香港)'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Mission nom de code « visa » à Hong Kong (香港)'.

  1. PH said,

    Il y a l’air d’avoir des coins très joli à Hong Kong. Bon à part la mansion bien évidemment…

    Bisous

  2. antoine m said,

    ben et alors pourquoi avez-vous fui?
    Une petite pute et une piquouze, que du fun à Mansion!

  3. Louis said,

    Si tu veux je te donne l’adresse mon Toinou. Tu pourra y amener Mlle Du Cheval de Troy pour un petit week end en amoureux ! 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :